. .

 | 
 

 Les piliers de lIslam

         
admin
Admin
avatar

:
: 797
: 34
: www.elradwan.tk
: 1438
: 01/09/2008

: Les piliers de lIslam    15.11.09 21:42

Les piliers de lIslam
Salam alikom

Ce sont les fondements sur lesquels repose lIslam, ils sont au nombre de cinq et le musulman doit y adhrer sincrement. Prsentons-les de faon succincte:

1- lattestation quil ny a point de divinit digne dadoration en dehors dAllah et que Mohammed est le messager dAllah : cette attestation signifie la ferme conviction exprime par la langue quAllah est le seul digne dtre ador, qu'Il na pas dassoci et que Mohammed est le messager qui transmet ce quil reoit dAllah. Cette double attestation est la base de la validit des uvres. Ainsi, ni lIslam ni les uvres ne peuvent tre agrs sils ne sont vous sincrement Allah et ne sont en conformit avec les enseignements du messager Mohammed ( lui la paix et la bndiction dAllah).
Celui qui la prononce doit avoir la conviction quAllah est le seul digne dtre ador .Il ne suffit pas de la prononcer, il faut absolument uvrer conformment ses corollaires qui sont : lacceptation, la soumission, la sincrit, la puret de lintention, et lamour.
Lattestation que Mohammed est le messager dAllah signifie quil faut lui obir dans ce quil a interdit et rprouv et nadorer Allah quen suivant la religion quil a apporte.
En outre, la double attestation a des effets importants sur lhomme : elle affranchit le cur du croyant qui refuse, ds lors, tout assujettissement aux cratures tout en le dissuadant de suivre ceux qui ne sont pas des messagers.


2- Laccomplissement de la prire rituelle : cest adorer Allah en accomplissant la prire de manire loyale et parfaite, ses heures et suivant la faon dont elle doit tre instante.
Les prires obligatoires dans lIslam sont au nombre de cinq par jour, ce sont : la prire de laube (Al-fajr), la prire de midi (Ad-dzouhr), la prire de laprs-midi (Al-Asr), la prire du coucher du soleil (Al-Maghreb) et la prire de la tombe de la nuit (Al-Icha).
Parmi les bienfaits de la prire il y a le fait quelle suscite lpanouissement du cur, la joie des yeux, la force de lesprit et lactivit. Elle nous loigne de la paresse, de la turpitude et des actes rprhensibles ; tout en assurant la cohsion sociale entre les musulmans.


3- Lacquittement de la zakat : cest adorer Allah en octroyant la quote part obligatoire des avoirs qui sont soumis la zakat ceux qui y ont le droit- le musulman donne une portion infime ceux qui en ont le plus besoin parmi les pauvres, les ncessiteux.
La zakat comporte de nombreux bienfaits : elle purifie lme de lgosme, provoque laugmentation de la richesse, permet de subvenir aux besoins des musulmans, propage lamour entre eux, lutte contre lenvie et permet de faire preuve de magnanimit et de compassion vis--vis des autres.



4- Le jene du mois de Ramadan : cest le fait dadorer Allah en sabstenant de tout se qui rompt le jene pendant les journes du mois de ramadan. Cela consiste pour le musulman abandonner la nourriture, la boisson, les rapports intimes, et touts les actes qui rompent le jene, de lapparition de laube jusquau coucher du soleil durant par adoration dAllah. Le jene purifie lme, assainit lesprit, l dtache des vices, lentrane abandonner les choses quil aime dans le but de rechercher lagrment dAllah et dvelopper sa patience face aux malheurs, il augmente la sincrit, la crainte dAllah et maintien tout en maintenant la sant physique.



5- Le plerinage la maison sacre dAllah : cest le fait dadorer Allah en se rendant la Maison Sacre (la Kaaba) pour accomplir les rites du plerinage, ne serait-ce quune fois dans sa vie, pour celui qui en est financirement et physiquement capable.
Le plerinage permet aux musulmans de se connatre et daugmenter leur affection mutuelle.


Voila donc une brve prsentation des piliers de lIslam et leurs innombrables bienfaits.


    
    http://www.4egyland.tk
admin
Admin
avatar

:
: 797
: 34
: www.elradwan.tk
: 1438
: 01/09/2008

:    15.11.09 21:43


Que sont les 'cinq piliers' de l'Islam
Ils reprsentent les fondations de la vie du Musulman : la foi, la prire, le souci pour les ncessiteux, la purification personnelle, et le plerinage la Mecque pour ceux qui en ont les moyens.
. La Foi
Il n'y a pas de divinit digne d'tre adore excepte Dieu et Muhammad est Son messager. Cette dclaration de foi est appele la Shahada, une simple formule que tous les croyants prononcent. En arabe, la premire partie est la ilaha illa'Llah - 'il n'y a pas d'autre divinit que Dieu'; ilaha (dieu, divinit) peut signifier toute crature ouu chose qu'on peut tre tent de prendre pour Dieu - les richesses, le pouvoir, et ces sortes de choses. Puis vient illa'Llah:'except Dieu', la source de toute cration. La seconde partie de la Shahada est Muhammadun rasulu'Llah: 'Muhammad est le messager de Dieu'. Un message de guide est arriv par un homme de nos semblables.
. La Prire
Salat est le nom des prires obligatoires qui sont effectues cinq fois par jour. Celle-ci offre un lien direct entre le serviteur et Dieu.Il n'existe aucune autorit hierarchique en Islam, ni prtres; c'est pour cela que les prires sont conduites par la plus avance des personnes dans la connaissance du Coran. Elle est rcite en arabe, la langue de la Rvlation, bien que les prires personnelles peuvent tre en n'importe quel langage. Les prires ont lieu l'aube, au znit, en aprs-midi, au coucher du soleil, et en pleine nuis, et ainsi dterminent le rythme du jour entier. Bien qu'ils soit prfrable d'tre la mosque pour ces actes d'adoration, un Musulman peut prier dans d'autres lieux : champs, bureaux, usines et universits. Les Visiteurs du monde Musulmans sont frapps par l'importance des prires dans la vie de tous les jours.
Zakat
Un des principes fondamentaux de l'Islam est que toute chose appartient Dieu, et que les richesses sont par consquent confis aux hommes. Le mot 'zakat' signifie en mme temps 'croissance' et 'purification' : nos biens sont purifis en reservant une part aux personnes dans le besoin, et, comme l'lagage des plantes, cette "coupe" r-quilibre et relance la croissance. Chaque musulman calcule lui-mme le montant de sa zakat. En gnral, il s'agit d'une somme quivalente 2,5 % de l'pargne annuelle.
Une personne pieuse peut aussi donner autant qu'elle le dsire en tant que sadaqa, et le fait de prfrence en secret. Bien que ce mot se traduise par "aumne volontaire" il signifie plus encore : le Prophte (PBAL) a dit : 'mme le fait de rencontrer votre frre avec le sourire est une aumne'.
Le Prophte (PBAL) a dit : 'L'aumne est ncessaire chaque musulman.' On lui demanda : "Et si une personne ne possde rien ?" Le Prophte (PBAL) rpondit : 'Il doit travailler de ses propres mains pour sa subsistance et pour donner quelque part de ce qu'il gagne en aumne'. Les compagnons demandrent : 'Et s'il n'est pas capable de travailler ?' Le Prophte (PBAL) rpondit : ' Il doit aider le pauvre et les personnes dans le besoin.' Les compagnons demandrent : 'Et s'il ne peut mme pas faire ceci ?' Le Prophte (PBAL) rpondit : 'Il doit motiver les autres aux bonnes oeuvres'. Les compagnons dirent : 'Et s'il n'y arrive pas non plus ?' Le Prophte (PBAL) rpondit : 'Il doit viter de faire du mal. Ceci aussi est une aumne.'
Le Jene
Pendant un mois lunaire, du lever au coucher du soleil, le Musulman doit s'abstenir de manger et de boire. À chaque instant pendant le jene, il rprime ses passions et ses dsirs. C'est un moyen pour le musulman de se purifier et de gagner le pardon de Dieu. Ce jene a lieu tous les ans pendant le neuvime mois de l'anne lunaire. Les malades, femmes enceintes et personnes ages sont dispenses de jeune, jusqu'a ce qu'ils puissent rattraper les jours qu'ils ont manqu. S'ils ne peuvent pas, ils doivent nourrir une personne dans le besoin pendant autant de jours. Les enfants commencent ds leur pubert qui marque le dbut de leur prise de responsabilit devant Dieu. Bien que le jeune soit un bienfait physique et physiologique, il est considr comme une mthode de purification spirituelle avant tout. En se privant (un court moment dans la journe) des conforts matriels de ce monde, la personne qui jeune rejoint en esprit les ncessiteux et augmente dans sa conscience spirituelle.
Plerinage (Hajj)Chaque Musulman doit effectuer le Plerinage la Mecque une fois dans sa vie, si cela est conomiquement et physiquement possible. Nanmoins, environ deux millions de personnes de tous les coins de la plante se retrouvent La Mecque chaque anne, runissant ainsi toutes les origines ethniques et les langues pour un seul but, unique. Le plerinage annuel commence le douzime mois de l'anne lunaire (cela varie donc par rapport au calendrier solaire). Les plerins portent deux simples draps blancs (ou noirs), qui tent toute disctinction de classe ou de culture, afin que tous se dressent gaux devant Dieu.
Les rites du Hajj, d'origine Abrahamique, sont composs des 7 rotations autour de la Ka'bah, et des 7 aller-retours entre les montagnes de Safa et Marwa, comme Hagar (la femme d'Abraham) l'a fait tandis qu'elle cherchait boire. Puis les plerins se tiennent debout sur la large plaine de Arafat et joignent les mains en priant pour le pardon de Dieu, dans ce qui est souvent peru comme une rptition du Jour du Jugement Dernier. La fin du Hajj, est marque par une fte, le Eid ul-Adha, qui est clbr par des prires et des changes de cadeaux entre les communauts musulmanes du monde entier. Ce jour et le Eid al-Fitr, un jour commmorant la fin du Ramadan, sont les principales ftes du calendrier Musulman


    
    http://www.4egyland.tk
 
Les piliers de lIslam
          
1 1
 
-
» 

:
 ::  -